Truman Capote Portraits 1956-1984 Uploaded NitroFlare Rapidgator ul.to RockFile Turbobit

Truman Capote - Portraits 1956-1984 - ePub
Truman Capote - Portraits 1956-1984 - ePub

Langue...............: franτais
Langue originale.....: anglais (Etats-Unis)
Genre................: portraits, récits
Auteur...............: Truman Capote
Editeur..............: Gallimard
Année................: 1956 à 1984
Nombre de pages......: 115 (édition papier)

Truman Capote - Portraits 1956-1984 - ePub


Truman Capote (1924-1984), né en Alabama, appartient à la même génération que Norman Mailer, Carson McCullers, Tennessee Williams. Il exprime très jeune sa volonté de devenir écrivain et s'entraîne à écrire des histoires dès les débuts de sa scolarité. L'ennui et la solitude dans lesquels il vit, enfant puis adolescent, favorisent le développement précoce de ses dons d'observation. Ses débuts littéraires commencent avec la publication de nouvelles dans la presse - Harper's Bazaar, Mademoiselle, qui ont pour vocation de découvrir de jeunes talents. Les Domaines Hantés, son premier roman (1948 ), remporte un vif succès. La critique salue sa virtuosité et souligne ses dons poétiques, même si l'intrigue paraît faible. Petit Déjeuner chez Tiffany sera un triomphe, après lequel Capote se lance dans un genre qu'il veut complètement neuf. Ce sera De Sang-froid, un «roman-vérité» inspiré par le meurtre, en 1965, de quatre membres d'une même famille, au Kansas, dans des circonstances particulièrement atroces et incompréhensibles. Il s'agit de mettre en oeuvre «une forme narrative qui utilise toutes les techniques de l'art de la fiction, tout en restant au plus proche des faits». Il n'en terminera l'écriture qu'au terme de six ans de travail acharné, de l'enquête de police à l'exécution des coupables, à laquelle Truman assistera. Ce «solitaire mondain» a connu «tout le monde» aux États-Unis comme en Europe. Il a été photographié par les plus grands (Richard Avedon, Cartier-Bresson ou le futur lord Snowdon), on le voyait dans les pages de Playboy et de Vanity Fair. L'effondrement qui marque les dernières années de sa vie - drogue, alcool, maladie - sonne le glas de son imagination. Il meurt en 1984 d'une crise cardiaque.




Truman Capote - Portraits 1956-1984


Truman Capote - Portraits 1956-1984

Truman Capote - Portraits 1956-1984

Truman Capote (1924-1984), né en Alabama, appartient à la même génération que Norman Mailer, Carson McCullers, Tennessee Williams. Il exprime très jeune sa volonté de devenir écrivain et s'entraîne à écrire des histoires dès les débuts de sa scolarité. L'ennui et la solitude dans lesquels il vit, enfant puis adolescent, favorisent le développement précoce de ses dons d'observation. Ses débuts littéraires commencent avec la publication de nouvelles dans la presse - Harper's Bazaar, Mademoiselle, qui ont pour vocation de découvrir de jeunes talents. Les Domaines Hantés, son premier roman (1948 ), remporte un vif succès. La critique salue sa virtuosité et souligne ses dons poétiques, même si l'intrigue paraît faible. Petit Déjeuner chez Tiffany sera un triomphe, après lequel Capote se lance dans un genre qu'il veut complètement neuf. Ce sera De Sang-froid, un «roman-vérité» inspiré par le meurtre, en 1965, de quatre membres d'une même famille, au Kansas, dans des circonstances particulièrement atroces et incompréhensibles. Il s'agit de mettre en oeuvre «une forme narrative qui utilise toutes les techniques de l'art de la fiction, tout en restant au plus proche des faits». Il n'en terminera l'écriture qu'au terme de six ans de travail acharné, de l'enquête de police à l'exécution des coupables, à laquelle Truman assistera. Ce «solitaire mondain» a connu «tout le monde» aux États-Unis comme en Europe. Il a été photographié par les plus grands (Richard Avedon, Cartier-Bresson ou le futur lord Snowdon), on le voyait dans les pages de Playboy et de Vanity Fair. L'effondrement qui marque les dernières années de sa vie - drogue, alcool, maladie - sonne le glas de son imagination. Il meurt en 1984 d'une crise cardiaque.











Les Domaines Hantés - Truman Capote

Les Domaines Hantés - Truman Capote

Joel, un petit garçon de douze ans qui n'a jamais connu son père parti pour on ne sait quelles mystérieuses aventures, est un jour rappelé auprès de lui. Ce père, qu'il a le plus grand désir de voir enfin, habite maintenant le Landing, une vieille maison perdue au fond d'une contrée lointaine...

Truman Capote (1924-1984), né en Alabama, appartient à la même génération que Norman Mailer, Carson McCullers, Tennessee Williams. Il exprime très jeune sa volonté de devenir écrivain et s'entraîne à écrire des histoires dès les débuts de sa scolarité. L'ennui et la solitude dans lesquels il vit, enfant puis adolescent, favorisent le développement précoce de ses dons d'observation. Ses débuts littéraires commencent avec la publication de nouvelles dans la presse - Harper's Bazaar, Mademoiselle, qui ont pour vocation de découvrir de jeunes talents. Les Domaines Hantés, son premier roman (1948 ), remporte un vif succès. La critique salue sa virtuosité et souligne ses dons poétiques, même si l'intrigue paraît faible. Petit Déjeuner chez Tiffany sera un triomphe, après lequel Capote se lance dans un genre qu'il veut complètement neuf. Ce sera De Sang-froid, un «roman-vérité» inspiré par le meurtre, en 1965, de quatre membres d'une même famille, au Kansas, dans des circonstances particulièrement atroces et incompréhensibles. Il s'agit de mettre en oeuvre «une forme narrative qui utilise toutes les techniques de l'art de la fiction, tout en restant au plus proche des faits». Il n'en terminera l'écriture qu'au terme de six ans de travail acharné, de l'enquête de police à l'exécution des coupables, à laquelle Truman assistera. Ce «solitaire mondain» a connu «tout le monde» aux États-Unis comme en Europe. Il a été photographié par les plus grands (Richard Avedon, Cartier-Bresson ou le futur lord Snowdon), on le voyait dans les pages de Playboy et de Vanity Fair. L'effondrement qui marque les dernières années de sa vie - drogue, alcool, maladie - sonne le glas de son imagination. Il meurt en 1984 d'une crise cardiaque.


Truman Capote - La Harpe d'Herbes & Petit Déjeuner chez Tiffany


Truman Capote - La Harpe d'Herbes & Petit Déjeuner chez Tiffany

Truman Capote - La Harpe d'Herbes & Petit Déjeuner chez Tiffany Truman Capote - La Harpe d'Herbes & Petit Déjeuner chez Tiffany

Truman Capote (1924-1984), né en Alabama, appartient à la même génération que Norman Mailer, Carson McCullers, Tennessee Williams. Il exprime très jeune sa volonté de devenir écrivain et s'entraîne à écrire des histoires dès les débuts de sa scolarité. L'ennui et la solitude dans lesquels il vit, enfant puis adolescent, favorisent le développement précoce de ses dons d'observation. Ses débuts littéraires commencent avec la publication de nouvelles dans la presse - Harper's Bazaar, Mademoiselle, qui ont pour vocation de découvrir de jeunes talents. Les Domaines Hantés, son premier roman (1948 ), remporte un vif succès. La critique salue sa virtuosité et souligne ses dons poétiques, même si l'intrigue paraît faible. Petit Déjeuner chez Tiffany sera un triomphe, après lequel Capote se lance dans un genre qu'il veut complètement neuf. Ce sera De Sang-froid, un «roman-vérité» inspiré par le meurtre, en 1965, de quatre membres d'une même famille, au Kansas, dans des circonstances particulièrement atroces et incompréhensibles. Il s'agit de mettre en oeuvre «une forme narrative qui utilise toutes les techniques de l'art de la fiction, tout en restant au plus proche des faits». Il n'en terminera l'écriture qu'au terme de six ans de travail acharné, de l'enquête de police à l'exécution des coupables, à laquelle Truman assistera. Ce «solitaire mondain» a connu «tout le monde» aux États-Unis comme en Europe. Il a été photographié par les plus grands (Richard Avedon, Cartier-Bresson ou le futur lord Snowdon), on le voyait dans les pages de Playboy et de Vanity Fair. L'effondrement qui marque les dernières années de sa vie - drogue, alcool, maladie - sonne le glas de son imagination. Il meurt en 1984 d'une crise cardiaque.









Truman Capote - La Harpe d'Herbes & Petit Déjeuner chez Tiffany
Truman Capote - La Harpe d'Herbes & Petit Déjeuner chez Tiffany

Truman Capote - La Harpe d'Herbes & Petit Déjeuner chez Tiffany


Truman Capote (1924-1984), né en Alabama, appartient à la même génération que Norman Mailer, Carson McCullers, Tennessee Williams. Il exprime très jeune sa volonté de devenir écrivain et s'entraîne à écrire des histoires dès les débuts de sa scolarité. L'ennui et la solitude dans lesquels il vit, enfant puis adolescent, favorisent le développement précoce de ses dons d'observation. Ses débuts littéraires commencent avec la publication de nouvelles dans la presse - Harper's Bazaar, Mademoiselle, qui ont pour vocation de découvrir de jeunes talents. Les Domaines Hantés, son premier roman (1948 ), remporte un vif succès. La critique salue sa virtuosité et souligne ses dons poétiques, même si l'intrigue paraît faible. Petit Déjeuner chez Tiffany sera un triomphe, après lequel Capote se lance dans un genre qu'il veut complètement neuf. Ce sera De Sang-froid, un «roman-vérité» inspiré par le meurtre, en 1965, de quatre membres d'une même famille, au Kansas, dans des circonstances particulièrement atroces et incompréhensibles. Il s'agit de mettre en oeuvre «une forme narrative qui utilise toutes les techniques de l'art de la fiction, tout en restant au plus proche des faits». Il n'en terminera l'écriture qu'au terme de six ans de travail acharné, de l'enquête de police à l'exécution des coupables, à laquelle Truman assistera. Ce «solitaire mondain» a connu «tout le monde» aux États-Unis comme en Europe. Il a été photographié par les plus grands (Richard Avedon, Cartier-Bresson ou le futur lord Snowdon), on le voyait dans les pages de Playboy et de Vanity Fair. L'effondrement qui marque les dernières années de sa vie - drogue, alcool, maladie - sonne le glas de son imagination. Il meurt en 1984 d'une crise cardiaque.

Truman Capote - Propos et impressions de voyages 1946-1980 - ePub

Truman Capote - Propos et impressions de voyages 1946-1980 - ePub

Langue: franτais
Langue originale: anglais (Etats-Unis)
Genre: récits
Auteur: Truman Capote
Editeur: Gallimard
Année.: 1946 à 1980
Nombre de pages: 270 (édition papier)

Truman Capote - Propos et impressions de voyages 1946-1980 - ePub


Truman Capote (1924-1984), né en Alabama, appartient à la même génération que Norman Mailer, Carson McCullers, Tennessee Williams. Il exprime très jeune sa volonté de devenir écrivain et s'entraîne à écrire des histoires dès les débuts de sa scolarité. L'ennui et la solitude dans lesquels il vit, enfant puis adolescent, favorisent le développement précoce de ses dons d'observation. Ses débuts littéraires commencent avec la publication de nouvelles dans la presse - Harper's Bazaar, Mademoiselle, qui ont pour vocation de découvrir de jeunes talents. Les Domaines Hantés, son premier roman (1948 ), remporte un vif succès. La critique salue sa virtuosité et souligne ses dons poétiques, même si l'intrigue paraît faible. Petit Déjeuner chez Tiffany sera un triomphe, après lequel Capote se lance dans un genre qu'il veut complètement neuf. Ce sera De Sang-froid, un «roman-vérité» inspiré par le meurtre, en 1965, de quatre membres d'une même famille, au Kansas, dans des circonstances particulièrement atroces et incompréhensibles. Il s'agit de mettre en oeuvre «une forme narrative qui utilise toutes les techniques de l'art de la fiction, tout en restant au plus proche des faits». Il n'en terminera l'écriture qu'au terme de six ans de travail acharné, de l'enquête de police à l'exécution des coupables, à laquelle Truman assistera. Ce «solitaire mondain» a connu «tout le monde» aux États-Unis comme en Europe. Il a été photographié par les plus grands (Richard Avedon, Cartier-Bresson ou le futur lord Snowdon), on le voyait dans les pages de Playboy et de Vanity Fair. L'effondrement qui marque les dernières années de sa vie - drogue, alcool, maladie - sonne le glas de son imagination. Il meurt en 1984 d'une crise cardiaque.




Truman Capote - Nouvelles 1943-1982
Truman Capote - Nouvelles 1943-1982

Truman Capote (1924-1984), né en Alabama, appartient à la même génération que Norman Mailer, Carson McCullers, Tennessee Williams. Il exprime très jeune sa volonté de devenir écrivain et s'entraîne à écrire des histoires dès les débuts de sa scolarité. L'ennui et la solitude dans lesquels il vit, enfant puis adolescent, favorisent le développement précoce de ses dons d'observation. Ses débuts littéraires commencent avec la publication de nouvelles dans la presse - Harper's Bazaar, Mademoiselle, qui ont pour vocation de découvrir de jeunes talents. Les Domaines Hantés, son premier roman (1948 ), remporte un vif succès. La critique salue sa virtuosité et souligne ses dons poétiques, même si l'intrigue paraît faible. Petit Déjeuner chez Tiffany sera un triomphe, après lequel Capote se lance dans un genre qu'il veut complètement neuf. Ce sera De Sang-froid, un «roman-vérité» inspiré par le meurtre, en 1965, de quatre membres d'une même famille, au Kansas, dans des circonstances particulièrement atroces et incompréhensibles. Il s'agit de mettre en oeuvre «une forme narrative qui utilise toutes les techniques de l'art de la fiction, tout en restant au plus proche des faits». Il n'en terminera l'écriture qu'au terme de six ans de travail acharné, de l'enquête de police à l'exécution des coupables, à laquelle Truman assistera. Ce «solitaire mondain» a connu «tout le monde» aux États-Unis comme en Europe. Il a été photographié par les plus grands (Richard Avedon, Cartier-Bresson ou le futur lord Snowdon), on le voyait dans les pages de Playboy et de Vanity Fair. L'effondrement qui marque les dernières années de sa vie - drogue, alcool, maladie - sonne le glas de son imagination. Il meurt en 1984 d'une crise cardiaque.




Truman Capote - De sang-froid

Truman Capote - De sang-froid

«Il était midi au c�ur du désert de Mojave. Assis sur une valise de paille, Perry jouait de l'harmonica. Dick était debout au bord d'une grande route noire, la Route 66, les yeux fixés sur le vide immaculé comme si l'intensité de son regard pouvait forcer des automobilistes à se montrer. Il en passait très peu, et nul d'entre eux ne s'arrêtait pour les auto-stoppeurs... Ils attendaient un voyageur solitaire dans une voiture convenable et avec de l'argent dans son porte-billets : un étranger à voler, étrangler et abandonner dans le désert.»

La véracité des meurtres dont il est ici question a probablement contribué au succès de ce roman, qui tient en outre à la diversité des talents de Truman Capote. Il signe ici un roman de moeurs, une étude psychologique et un récit policier tout à la fois. Observateur consciencieux et documenté, il amorce son texte par une desription minutieuse du paysage désolé qui servira de cadre à l'intrigue. L'atmosphère bien trop calme du début est un prodige de suspense, en dépit d'une écriture factuelle et desriptive. Une fois les coupables arrêtés, l'évolution du procès et des démêlés juridiques de l'affaire est retracée fidèlement. De sang-froid se transforme alors en réflexion sur les mentalités religieuses, la peine de mort et les causes de la marginalité.


Tom Wolfe - Où est votre stylo

Tom Wolfe - Où est votre stylo


Avant de s'imposer sur la scène internationale en tant que romancier à succès dans les années 1980, Tom Wolfe a fait partie aux États-Unis, aux côtés de Norman Mailer, Truman Capote et Hunter S. Thompson entre autres, des pionniers d'un mouvement journalistique radicalement novateur. Le Nouveau journalisme, comme l'a baptisé Wolfe, se caractérisait en particulier par une liberté de style et de ton, ainsi que par des articles longs, proches du reportage, très écrits et dans lesquels les auteurs se mettaient eux-mêmes en scène.

L'apparition du Nouveau journalisme dans les années 1960 a coïncidé avec l'explosion du rock et l'affirmation de la jeunesse triomphante, phénomènes dont Tom Wolfe a été, à sa manière, le grand témoin. Journaliste à la plume acérée, utilisant son stylo à la fois comme micro et comme caméra, débit mitraillette en bandoulière, il est allé à la rencontre des figures les plus emblématiques de son temps. De New York à Londres en passant par Los Angeles, de Cassius Clay, Cary Grant et Natalie Wood aux Beatles et aux Rolling Stones, du producteur Phil Spector au fondateur du magazine Playboy Hugh Hefner, il nous invite à sa suite dans l'intimité de quelques-unes des superstars les plus charismatiques et de quelques-uns des excentriques les plus géniaux de l'époque.

La galerie de portraits que dessine Wolfe est toutefois bien plus qu'un simple catalogue de personnalités, dont certaines à la célébrité éphémère. Car Ou est votre stylo ? est avant tout une plongée prodigieuse et fascinante dans l'univers en pleine effervescence de la contre-culture d'alors, que l'homme en blanc aux idées anticonformistes regarde avec autant d'empathie sincère que d'intelligence critique. Un monde est en train de naître et de s'inventer dont Wolfe est l'observateur privilégié, un monde flamboyant et délirant auquel il donne ses lettres de noblesse littéraire, dont il révèle mieux que quiconque la syntaxe et la psyché, un monde enfin qui servira de matrice à son oeuvre romanesque future. Les années 1960 comme si vous y étiez.


Oona Chaplin de Bertrand Meyer-Stabley

Oona Chaplin de Bertrand Meyer-Stabley

Charlie Chaplin a cinquante-quatre ans lorsqu'il épouse, le 16 juin 1943, Oona O'Neill, âgée d'à peine dix-huit ans, fille du dramaturge et prix Nobel Eugene O'Neill qui la déshérite tandis que la presse traite Charlot de Barbe-Bleue. Or, après trois mariages malheureux, celui-ci a enfin trouvé la femme-enfant qu'il avait toujours recherchée et le bonheur vainement poursuivi. Sacrifiant sa carrière prometteuse de comédienne, Oona se consacre exclusivement au bien-être de son époux, lui apportant paix et stabilité. Ils ont huit enfants et connaissent trente-quatre ans d'harmonie malgré l'exil en Suisse, les déceptions professionnelles et les épreuves. Qui était donc celle qui vécut dans l'ombre de Chaplin alors que ses photos emplissaient les magazines people de l'époque ? Quelles relations entretint-elle avec ses enfants ? Quelles furent ses passions secrètes et ses vrais amis ? Quelle place garda dans son coeur J. D. Salinger, son premier boy-friend ? Quel fut le jeu d'Orson Welles, son cicerone à Hollywood ? Quels rôles eurent vraiment Ryan O'Neal et David Bowie dans ses années de veuvage ? Et quelle sorte de lien l'unit pendant une grande partie de sa vie à Truman Capote ? Grâce aux témoignages inédits de plusieurs de ses enfants, Bertrand Meyer-Stabley répond à ces questions et nous restitue le parcours étonnant d'une muse, fille et épouse de génies. Mais son livre est aussi le portrait d'un clan, des destinées éparpillées des huit enfants Chaplin, le singulier tableau d'une étonnante fratrie.