Nouveaux patrons, nouvelles dynasties Michel Pinçon Uploaded NitroFlare Rapidgator ul.to RockFile Turbobit

Nouveaux patrons, nouvelles dynasties - Michel Pinçon & Monique Pinçon-Charlot

Nouveaux patrons, nouvelles dynasties - Michel Pinçon & Monique Pinçon-Charlot

Le milieu des grands patrons français ne constitue pas, loin s'en faut, une classe homogène. Bien au contraire. Les nouveaux entrepreneurs forment un groupe parfaitement hétérogène du point de vue de leur genèse. En d'autres termes, il n'y a pas de portrait type du grand patron. On trouve de tout dans les grandes réussites financières et industrielles françaises : le self-made-man, le modernisateur, l'inventeur, l'héritier, le revanchard, le patient, le roublard, le chanceux, etc. Rien de commun par exemple dans le parcours d'un Jean-Pierre Savare, principal imprimeur des billets de banque et de transport et celui de Marc de Lacharrière, patron d'une des plus grosses sociétés d'expertises financières. En effet, le premier est un complet autodidacte, le second un pur produit de l'ENA. Autre différence de comportement quand il s'agit d'envisager l'avenir pour ces grandes entreprises françaises. Certains optent pour le choix ancestral de l'attitude dynastique, d'autres n'hésitent pas à revendre leurs parts une fois leur but atteint. Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot sont tous les deux chercheurs au CNRS. Dans Nouveaux Patrons, nouvelles dynasties, ils analysent de près le comportement de ceux qui ont réussi. Ils s'efforcent de décrire comment l'on passe du statut de nouveau riche à celui de grand bourgeois. Et ce n'est pas si facile. Sérieusement documentée, voilà une enquête sociologique qui creuse en profondeur sous le vernis des apparences. --Denis Gombert


Tentative d'évasion,Michel Pinçon, Monique Pinçon-Charlot,
Tentative d'évasion,Michel Pinçon, Monique Pinçon-Charlot,

Tentative d'évasion,Michel Pinçon, Monique Pinçon-Charlot,

Tentative d'évasion,Michel Pinçon, Monique Pinçon-Charlot,

Même un ministre du Budget peut frauder le fisc ! Comment est-ce possible ? Deux sociologues ont décidé d'aller voir par eux-mêmes comment l'on extrade aujourd'hui les petites, mais surtout les grandes fortunes. Suisse, Luxembourg, paradis fiscaux, sociétés écrans, montages financiers, cette enquête de terrain, ludique et argumentée permetde comprendre les rouages de l'évasion fiscale et ses enjeux politiques. En effet, la clé du coffre est sans doute cachée du côté de Bercy ...

Comment planquer son magot ? Inspirés par les récents exemples de Jérôme Cahuzac et de Liliane Bettencourt, deux sociologues décident à leur tour d'extrader leur maigre fortune. Un jeu de rôle commence, qui va les mener au coeur du système de l'évasion fiscale.

Cette tentative d'évasion les conduit d'abord en Suisse, où ils se livrent à une observation
in vivo du petit monde doré des exilés fiscaux. De banques en trusts, ils expliquent au passage comment les milliards fugitifs s'abritent derrière un maquis touffu de montages financiers.

Mais si la grande évasion fiscale finit sa course sous les palmiers ou au pied de grands sommets enneigés, elle s'organise en réalité beaucoup plus près de chez nous. Où l'on découvre, de retour en France, les petits arrangements entre amis qui se trament sous la houlette de Bercy...

Au-delà des scandales qui font la une, voilà une enquête vivante et accessible permettant de comprendre les rouages de l'évasion fiscale et ses enjeux politiques. Une investigation éclairante dont l'objectif est de battre en brèche le pouvoir symbolique lié à l'opacité de la spéculation financière, à la cupidité et au cynisme des plus riches mobilisés pour accumuler toujours plus d'argent.


Tentative d'évasion (fiscale) - Michel Pinçon & Monique Pinçon-Charlot

Tentative d'évasion (fiscale) - Michel Pinçon & Monique Pinçon-Charlot



Comment planquer son magot ? Inspirés par les récents exemples de Jérôme Cahuzac et de Liliane Bettencourt, deux sociologues décident à leur tour d'extrader leur maigre fortune. Un jeu de rôle commence, qui va les mener au cœur du système de l'évasion fiscale. Cette tentative d'évasion les conduit d'abord en Suisse, où ils se livrent à une observation in vivo du petit monde doré des exilés fiscaux. De banques en trusts, ils expliquent au passage comment les milliards fugitifs s'abritent derrière un maquis touffu de montages financiers.

Mais si la grande évasion fiscale finit sa course sous les palmiers ou au pied de grands sommets enneigés, elle s'organise en réalité beaucoup plus près de chez nous. Où l'on découvre, de retour en France, les petits arrangements entre amis qui se trament sous la houlette de Bercy.

Au-delà des scandales qui font la une, voilà une enquête vivante et accessible permettant de comprendre les rouages de l'évasion fiscale et ses enjeux politiques. Une investigation éclairante dont l'objectif est de battre en brèche le pouvoir symbolique lié à l'opacité de la spéculation financière, à la cupidité et au cynisme des plus riches mobilisés pour accumuler toujours plus d'argent.


La violence des riches - Michel Pinçon & Monique Pinçon-Charlot

La violence des riches - Michel Pinçon & Monique Pinçon-Charlot

Sur fond de crise, la casse sociale bat son plein : vies jetables et existences sacrifiées. Mais les licenciements boursiers ne sont que les manifestations les plus visibles d'un phénomène dont il faut prendre toute la mesure : nous vivons une phase d'intensification multiforme de la violence sociale. Mêlant enquêtes, portraits vécus et données chiffrées, Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot dressent le constat d'une grande agression sociale, d'un véritable pilonnage des classes populaires - un monde social fracassé, au bord de l'implosion.

Loin d'être l'oeuvre d'un « adversaire sans visage », cette violence de classe, qui se marque dans les têtes et dans les corps, a ses agents, ses stratégies et ses lieux. Les dirigeants politiques y ont une part écrasante de responsabilité. Les renoncements récents doivent ainsi être replacés dans la longue histoire des petites et grandes trahisons d'un socialisme de gouvernement qui a depuis longtemps choisi son camp. À ceux qui taxent indistinctement de « populisme » toute opposition à ces politiques qui creusent la misère sociale et font grossir les grandes fortunes, les auteurs renvoient le compliment : il est grand temps de faire la critique du « bourgeoisisme ».


Les Ghettos du Ghotha - Michel Pinçon & Monique Pinçon-Charlot

Les Ghettos du Ghotha - Michel Pinçon & Monique Pinçon-Charlot

Les riches défendent leur pré carré grâce à un réseau dense d'associations, de comités, de conseils, de cercles. Des rivages bretons aux châteaux de l'Oise, des beaux quartiers parisiens aux parcs et jardins de Normandie, les élites fortunées se mobilisent pour leurs espaces. Les auteurs ont mené l'enquête auprès de militants peu ordinaires. Ils ont assisté aux dîners et aux cocktails où, à Neuilly et dans le 16e arrondissement, la haute société se retrouve et se concerte pour préserver la qualité de ses lieux de vie et veiller sur un entre-soi qui lui est vital. La grande bourgeoisie se protège des autres, quitte à former des ghettos. Les ghettos du Gotha.


La violence des riches- Monique Pinçon-Charlot & Michel Pinçon
La violence des riches- Monique Pinçon-Charlot & Michel Pinçon

La violence des riches- Monique Pinçon-Charlot & Michel Pinçon

La violence des riches- Monique Pinçon-Charlot & Michel Pinçon
French | PDF | 158 MB

Sur fond de crise, la casse sociale bat son plein : vies jetables et existences sacrifiées. Mais les licenciements boursiers ne sont que les manifestations les plus visibles d'un phénomène dont il faut prendre toute la mesure : nous vivons une phase d'intensification multiforme de la violence sociale.
Mêlant enquêtes, portraits vécus et données chiffrées, Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot dressent le constat d'une grande agression sociale, d'un véritable pilonnage des classes populaires - un monde social fracassé, au bord de l'implosion.
Loin d'être l'oeuvre d'un « adversaire sans visage », cette violence de classe, qui se marque dans les têtes et dans les corps, a ses agents, ses stratégies et ses lieux. Les dirigeants politiques y ont une part écrasante de responsabilité. Les renoncements récents doivent ainsi être replacés dans la longue histoire des petites et grandes trahisons d'un socialisme de gouvernement qui a depuis longtemps choisi son camp.
À ceux qui taxent indistinctement de « populisme » toute opposition à ces politiques qui creusent la misère sociale et font grossir les grandes fortunes, les auteurs renvoient le compliment : il est grand temps de faire la critique du « bourgeoisisme ».


Sociologie de la bourgeoisie - Pinçon

Sociologie de la bourgeoisie - Pinçon

Les discours sur l'effort individuel récompensé par le marché, sur les créateurs d'entreprise nouveaux maîtres du monde, sur les investisseurs institutionnels ou sur la "démocratisation" des placements financiers escamotent l'existence de la bourgeoisie. Pourtant, aucun milieu social ne présente à ce degré unité, conscience de soi et mobilisation. Ce livre lève un coin du voile qui recouvre les mystères de la bourgeoisie et montre ce qui constitue en classe sociale ce groupe apparemment composite. La richesse de la bourgeoisie est multiforme, alliage d'argent ? de beaucoup d'argent ? de culture, de relations sociales et de prestige. Comment les bourgeois vivent-ils ? Comment sont-ils organisés ? La bourgeoisie est-elle menacée de disparition ? Dans quelles conditions ses positions dominantes se reproduisent-elles d'une génération à l'autre ? Quel est le rôle des lignées dans la transmission de ces positions ? La bourgeoisie est-elle la dernière classe sociale ? C'est notamment à ces questions sur cet univers méconnu et qui préférerait le rester que répond ce livre rigoureux et accessible.


Michel Déon - « Je vous écris d'Italie... »

Michel Déon - « Je vous écris d'Italie... »


Jacques Sauvage, qui se plaît à italianiser son nom en "Giacomo Selvaggio", revient à Varela, petite cité d'Italie qu'il a traversée au cours de la deuxième Guerre Mondiale, en 1945, lieutenant à la tête de sa section de tirailleurs. Sous les ordres de l'extravagant capitaine de Cléry, qui après avoir remporté une victoire éclair sur la garnison allemande qui occupait la ville, s'est proclamé roi et a nommé Jacques régent de la place, ce dernier a occupé à son tour cette ville, brièvement mais assez longtemps pour lui laisser un impression indélébile de charmes et de mystères .


Michel Déon - La chambre de ton père

Michel Déon - La chambre de ton père

Ses parents lui disaient : " C'est impossible que tu te souviennes. Tu n'avais pas un an quand nous avons quitté l'appartement rue de la Roquette. " Il persistait et, jusqu'à un âge très avancé, la perfection de cette image est restée la même. Plus tard, il s'est beaucoup interrogé sur cette vision si bien gravée dans sa mémoire, mais s'est refusé à consulter un spécialiste de la psychiatrie infantile sur l'éclair de lucidité qui, pour une raison inconnue, illumine la mémoire d'un nourrisson et y imprime, à jamais, une image en couleurs, une image d'ailleurs sans importance, alors qu'il aurait tant aimé en garder une autre, par exemple celle de son père et de sa mère penchés sur son berceau ou s'embrassant.


Michel Déon - Les poneys sauvages

Michel Déon - Les poneys sauvages

« - Vous voyez, Chrysoula est un cas unique. Elle rassemble tous les signes du zodiaque sur son visage de déesse. À la racine du nez, le grain de beauté est lié à la Balance ; sur les pommettes, au Sagittaire et au Scorpion ; sur la mâchoire, au Capricorne ; entre le nez et la lèvre supérieure, au Verseau ; sur le menton, aux Poissons... Tout se passe sur son visage comme dans la carte du ciel. Il n'y a qu'une Grecque à qui pouvait échoir cette fortune. Je vous passe le détail des grains de beauté qui illuminent son corps. On y lit à livre ouvert le destin du monde. Voudrais-tu apparaître nue devant notre ami, mon alcyon ? »