Jean-Christophe Duchon-Doris L'embouchure du Mississipy Uploaded NitroFlare Rapidgator ul.to RockFile Turbobit

Jean-Christophe Duchon-Doris - L'embouchure du Mississipy

Jean-Christophe Duchon-Doris - L'embouchure du Mississipy



Jean-Christophe Duchon-Doris a créé les personnages de Guillaume de Lautaret, procureur en quête de vérité, et de Delphine d'Orbelet, son indomptable et sublime fiancée, en écrivant "Les Nuits blanches du Chat botté". On retrouve aujourd'hui les deux héros au moment où ils doivent percer à jour les mystères d'un secret de famille qui risque de briser à jamais leurs projets de mariage. Leur nouvelle enquête les conduit au cœur de l'Amérique du Nord au temps où les Espagnols, les Anglais et les Français voulaient asseoir leur pouvoir sur ce fabuleux continent. L'histoire commence à Paris en 1701. Il s'en passait des choses cette année-là... "L'Embouchure du Mississipy", comme "Les Nuits blanches du Chat botté" (réédité à l'occasion de la parution de ce nouveau roman), est un de ces thrillers qu'on ne peut lâcher... Qu'à cela ne tienne: Jean-Christophe Duchon-Doris nous en concocte la suite. Désormais, on retrouvera chaque année Guillaume de Lautaret et Delphine d'Orbelet dans de nouvelles aventures palpitantes au cœur de cette France incroyable du début du 18ème siècle.


Jean-Christophe Duchon-Doris - Les nuits blanches du Chat botté

Jean-Christophe Duchon-Doris - Les nuits blanches du Chat botté



Octobre 1700. Dans la région si paisible des Alpes provençales, Guillaume de Lautaret, procureur de son état, se trouve confronté à de bien singuliers événements... Qui a tué la jeune fille au capuchon rouge ? Qui a enfoncé dans la gorge du couple assassiné de mystérieux petits cailloux blancs ? Qui a cousu dans la peau d'une bête le cadavre du marchand noyé dans la rivière ? Qui a étouffé la fillette en lui plantant au fond du gosier l'aiguille d'une brodeuse ?Guillaume se passionne pour une enquête qui met subtilement au jour les fractures politiques et religieuses de l'époque. Il se passionne encore davantage pour les charmes de Delphine d'Orbelet qui se distrait de l'ennui de la vie provinciale en lisant avec passion les Contes de la mère l'Oye, dont l'auteur n'est autre que l'académicien français Charles Perrault. Dans le feu d'une enquête que Jean-Christophe Duchon-Doris mène avec allégresse, fougue et érudition, le jeune couple va apprendre à ses dépens que les contes populaires dissimulent toujours, sous le charme des histoires à faire peur, l'irrésistible attrait de la violence, de l'érotisme et de la mort.


Jean-Christophe Duchon-Doris - Le cuisinier de Talleyrand

Jean-Christophe Duchon-Doris - Le cuisinier de Talleyrand

En cet automne 1814, toute l'Europe s'est donné rendez-vous à Vienne. A l'instigation des vainqueurs de Napoléon, un grand congrès va s'ouvrir pour régler la succession de l'Empire et la capitale autrichienne grouille de diplomates, d'espions, de courtisanes et de filous de tous poils aux intérêts les plus divers. Inquiète de cette effervescence, la police se serait bien passée d'un meurtre particulièrement sordide qui éveille les craintes d'un ultime complot napoléonien. Aussi, l'inspecteur Vladeski va-t-il devoir mener son enquête au sein même de la délégation française, dirigée par le très habile Talleyrand et son plus précieux atout pour séduire les congressistes, Antonin Carême, le meilleur cuisinier du monde...


Grammaire méthodique du français - René Rioul, Jean-Christophe Pellat et Martin Riegel
Grammaire méthodique du français - René Rioul, Jean-Christophe Pellat et Martin Riegel

Grammaire méthodique du français - René Rioul, Jean-Christophe Pellat et Martin Riegel

René Rioul, Jean-Christophe Pellat et Martin Riegel, "Grammaire méthodique du français"
Publisher: PUF | 2009 | ISBN: 2130559840 | French | PDF | 646 pages | 102 Mb

Ouvrage unique de cette ampleur, La grammaire méthodique du français est la référence sur le sujet depuis 1994, date de la parution de sa première édition. Elle demeure la synthèse la plus complète sur le sujet.
Grammaire générale du français contemporain tel qu'il s'écrit, se parle et se manifeste dans la variété de ses usages, ce manuel accorde une place centrale à la syntaxe et la morphologie, et décrit le fonctionnement de la langue dans ses dimensions formelles (phonétique, orthographe et ponctuations) aussi bien qu'interprétatives (sémantique et pragmatique).
Chaque chapitre détaille un aspect ou une règle de grammaire illustré par de nombreux exemples toujours contemporains.
A noter, les nombreux «+»: les tableaux de conjugaison, des bibliographies thématiques par chapitre et une bibliographie générale en fin d ouvrage, des références historiques en lien avec des grands textes de la littérature française, un index des termes techniques.


Le Collier rouge - Jean-Christophe Rufin

Le Collier rouge - Jean-Christophe Rufin

Dans une petite ville du Berry, écrasée par la chaleur de l'été, en 1919,
un héros de la guerre est retenu prisonnier au fond d'une caserne déserte.
Devant la porte, son chien tout cabossé aboie jour et nuit.
Non loin de là, dans la campagne, une jeune femme usée par le travail de la terre,
trop instruite cependant pour être une simple paysanne, attend et espère.
Le juge qui arrive pour démêler cette affaire est un aristocrate
dont la guerre a fait vaciller les principes.

Trois personnages et, au milieu d'eux, un chien, qui détient la clef du drame...

Plein de poésie et de vie, ce court récit, d'une fulgurante simplicité, est aussi
un grand roman sur la fidélité. Être loyal à ses amis, se battre pour ceux qu'on aime,
est une qualité que nous partageons avec les bêtes.
Le propre de l'être humain n'est-il pas d'aller au-delà et de pouvoir
aussi reconnaître le frère en celui qui vous combat ?


Jean-Christophe Rufin - Check-point

Jean-Christophe Rufin - Check-point

Maud, vingt et un ans, cache sa beauté et ses idéaux derrière de vilaines lunettes. Elle s'engage dans une ONG et se retrouve au volant d'un quinze tonnes sur les routes de la Bosnie en guerre. Les quatre hommes qui l'accompagnent dans ce convoi sont bien différents de l'image habituelle des volontaires humanitaires. Dans ce quotidien de machisme, Maud réussira malgré tout à se placer au centre du jeu. Un à un, ses compagnons vont lui révéler les blessures secrètes de leur existence. Et la véritable nature de leur chargement. A travers des personnages d'une force exceptionnelle, Jean-Christophe Rufin nous offre un puissant thriller psychologique. Et l'aventure de Maud éclaire un des dilemmes les plus fondamentaux de notre époque. A l'heure où la violence s'invite jusqu'au coeur de l'Europe, y a-t-il encore une place pour la neutralité bienveillante de l'action humanitaire ? Face à la souffrance, n'est-il pas temps, désormais, de prendre les armes ?


Jean-Christophe Chaumette - Le neuvième cercle 6 et fin (édition fleuve noir) - Le guerrier sans vis...

Jean-christophe Chaumette - Le neuvième cercle 6 et fin (édition fleuve noir) - Le guerrier sans vis...

Le neuvième cercle a été conçu et écrit comme un roman en trois parties. Lorsque Fleuve Noir a décidé de le publier en 1990, du fait du format de publication standardisé, et vu la taille de l'histoire, il a finalement été nécessaire de le couper en six tomes, sortis en 1990 et 1991 au sein de la collection Anticipation : L'Homme-Requin, La Cité sous la terre, Aoni, La Prophétie, Les Épées de cristal et Le Guerrier sans visage.
En 1998, Marc Duveau, qui s'occupait de la collection SF Legend au Fleuve, a décidé de rééditer ce roman. Techniquement, des volumes nettement plus gros étaient alors possibles, et les 6 volumes ont été regroupés en 2 tomes, Le Peuple oublié (reprenant L'Homme-Requin, La Cité sous la terre, et Aoni) et L'impossible Quête (La Prophétie, Les Épées de cristal et Le Guerrier sans visage).

Jean-Christophe Chaumette a alors eu l'envie d'écrire une suite qui était un roman également très long, La Porte des ténèbres, publié en 1999 dans la collection SF Legend en un seul tome (alors qu'il était initialement prévu de sortir en deux tomes).

Douze ans plus tard, la saga a été rééditée chez Voy'el : Le Peuple oublié (2010) et L'impossible quête (2011), correspondent exactement aux tomes de SF Legend. Pour des questions d'équilibre des volumes, il a été décidé de couper en deux La Porte des ténèbres. La Porte des ténèbres version Voy'el est donc la première moitié de La Porte des Ténèbres version SF Legend, augmentée (pour tout compliquer) d'une nouvelle, « Kefratth le nécromant » qui avait été initialement publiée dans « La grande anthologie de la Fantasy » (Omnibus, 2003). Cette nouvelle est en relation directe avec l'histoire, et s'inscrit dans l'univers de la saga. Elle se rattache aux évènements relatés dans La Porte des ténèbres et leur donne un éclairage particulier. Le réveil des golems (Voy'el) correspond à la deuxième moitié de La Porte des ténèbres (SF Legend).

Comme lors de la première réédition, l'auteur a alors eu envie de prolonger les aventures de ses personnages. Deux autres tomes inédits se sont donc rajoutés dans l'édition Voy'el, Les larmes de pierre et Les Guerriers de l'Enfer.


Jean-Christophe Chaumette - Le neuvième cercle 5 (édition fleuve noir) - les épées de cristal

Jean-christophe Chaumette - Le neuvième cercle 5 (édition fleuve noir) - les épées de cristal

Le neuvième cercle a été conçu et écrit comme un roman en trois parties. Lorsque Fleuve Noir a décidé de le publier en 1990, du fait du format de publication standardisé, et vu la taille de l'histoire, il a finalement été nécessaire de le couper en six tomes, sortis en 1990 et 1991 au sein de la collection Anticipation : L'Homme-Requin, La Cité sous la terre, Aoni, La Prophétie, Les Épées de cristal et Le Guerrier sans visage.
En 1998, Marc Duveau, qui s'occupait de la collection SF Legend au Fleuve, a décidé de rééditer ce roman. Techniquement, des volumes nettement plus gros étaient alors possibles, et les 6 volumes ont été regroupés en 2 tomes, Le Peuple oublié (reprenant L'Homme-Requin, La Cité sous la terre, et Aoni) et L'impossible Quête (La Prophétie, Les Épées de cristal et Le Guerrier sans visage).

Jean-Christophe Chaumette a alors eu l'envie d'écrire une suite qui était un roman également très long, La Porte des ténèbres, publié en 1999 dans la collection SF Legend en un seul tome (alors qu'il était initialement prévu de sortir en deux tomes).

Douze ans plus tard, la saga a été rééditée chez Voy'el : Le Peuple oublié (2010) et L'impossible quête (2011), correspondent exactement aux tomes de SF Legend. Pour des questions d'équilibre des volumes, il a été décidé de couper en deux La Porte des ténèbres. La Porte des ténèbres version Voy'el est donc la première moitié de La Porte des Ténèbres version SF Legend, augmentée (pour tout compliquer) d'une nouvelle, « Kefratth le nécromant » qui avait été initialement publiée dans « La grande anthologie de la Fantasy » (Omnibus, 2003). Cette nouvelle est en relation directe avec l'histoire, et s'inscrit dans l'univers de la saga. Elle se rattache aux évènements relatés dans La Porte des ténèbres et leur donne un éclairage particulier. Le réveil des golems (Voy'el) correspond à la deuxième moitié de La Porte des ténèbres (SF Legend).

Comme lors de la première réédition, l'auteur a alors eu envie de prolonger les aventures de ses personnages. Deux autres tomes inédits se sont donc rajoutés dans l'édition Voy'el, Les larmes de pierre et Les Guerriers de l'Enfer.



Jean-Christophe Chaumette - Le neuvième cercle 4

Jean-christophe Chaumette - Le neuvième cercle 4

Le neuvième cercle a été conçu et écrit comme un roman en trois parties. Lorsque Fleuve Noir a décidé de le publier en 1990, du fait du format de publication standardisé, et vu la taille de l'histoire, il a finalement été nécessaire de le couper en six tomes, sortis en 1990 et 1991 au sein de la collection Anticipation : L'Homme-Requin, La Cité sous la terre, Aoni, La Prophétie, Les Épées de cristal et Le Guerrier sans visage.
En 1998, Marc Duveau, qui s'occupait de la collection SF Legend au Fleuve, a décidé de rééditer ce roman. Techniquement, des volumes nettement plus gros étaient alors possibles, et les 6 volumes ont été regroupés en 2 tomes, Le Peuple oublié (reprenant L'Homme-Requin, La Cité sous la terre, et Aoni) et L'impossible Quête (La Prophétie, Les Épées de cristal et Le Guerrier sans visage).

Jean-Christophe Chaumette a alors eu l'envie d'écrire une suite qui était un roman également très long, La Porte des ténèbres, publié en 1999 dans la collection SF Legend en un seul tome (alors qu'il était initialement prévu de sortir en deux tomes).

Douze ans plus tard, la saga a été rééditée chez Voy'el : Le Peuple oublié (2010) et L'impossible quête (2011), correspondent exactement aux tomes de SF Legend. Pour des questions d'équilibre des volumes, il a été décidé de couper en deux La Porte des ténèbres. La Porte des ténèbres version Voy'el est donc la première moitié de La Porte des Ténèbres version SF Legend, augmentée (pour tout compliquer) d'une nouvelle, « Kefratth le nécromant » qui avait été initialement publiée dans « La grande anthologie de la Fantasy » (Omnibus, 2003). Cette nouvelle est en relation directe avec l'histoire, et s'inscrit dans l'univers de la saga. Elle se rattache aux évènements relatés dans La Porte des ténèbres et leur donne un éclairage particulier. Le réveil des golems (Voy'el) correspond à la deuxième moitié de La Porte des ténèbres (SF Legend).

Comme lors de la première réédition, l'auteur a alors eu envie de prolonger les aventures de ses personnages. Deux autres tomes inédits se sont donc rajoutés dans l'édition Voy'el, Les larmes de pierre et Les Guerriers de l'Enfer.


Jean-Christophe Chaumette - Le neuvième cercle 3 (édition fleuve noir) - AONI

Jean-christophe Chaumette - Le neuvième cercle 3 (édition fleuve noir) - AONI


Le neuvième cercle a été conçu et écrit comme un roman en trois parties. Lorsque Fleuve Noir a décidé de le publier en 1990, du fait du format de publication standardisé, et vu la taille de l'histoire, il a finalement été nécessaire de le couper en six tomes, sortis en 1990 et 1991 au sein de la collection Anticipation : L'Homme-Requin, La Cité sous la terre, Aoni, La Prophétie, Les Épées de cristal et Le Guerrier sans visage.
En 1998, Marc Duveau, qui s'occupait de la collection SF Legend au Fleuve, a décidé de rééditer ce roman. Techniquement, des volumes nettement plus gros étaient alors possibles, et les 6 volumes ont été regroupés en 2 tomes, Le Peuple oublié (reprenant L'Homme-Requin, La Cité sous la terre, et Aoni) et L'impossible Quête (La Prophétie, Les Épées de cristal et Le Guerrier sans visage).

Jean-Christophe Chaumette a alors eu l'envie d'écrire une suite qui était un roman également très long, La Porte des ténèbres, publié en 1999 dans la collection SF Legend en un seul tome (alors qu'il était initialement prévu de sortir en deux tomes).

Douze ans plus tard, la saga a été rééditée chez Voy'el : Le Peuple oublié (2010) et L'impossible quête (2011), correspondent exactement aux tomes de SF Legend. Pour des questions d'équilibre des volumes, il a été décidé de couper en deux La Porte des ténèbres. La Porte des ténèbres version Voy'el est donc la première moitié de La Porte des Ténèbres version SF Legend, augmentée (pour tout compliquer) d'une nouvelle, « Kefratth le nécromant » qui avait été initialement publiée dans « La grande anthologie de la Fantasy » (Omnibus, 2003). Cette nouvelle est en relation directe avec l'histoire, et s'inscrit dans l'univers de la saga. Elle se rattache aux évènements relatés dans La Porte des ténèbres et leur donne un éclairage particulier. Le réveil des golems (Voy'el) correspond à la deuxième moitié de La Porte des ténèbres (SF Legend).

Comme lors de la première réédition, l'auteur a alors eu envie de prolonger les aventures de ses personnages. Deux autres tomes inédits se sont donc rajoutés dans l'édition Voy'el, Les larmes de pierre et Les Guerriers de l'Enfer.